Encore un braquage de Casino à Antibes

Encore un braquage de Casino à Antibes

Dans la série des casinos braqués en France, je demande… Antibes ! Dimanche 25 mars au petit matin, trois hommes cagoulés et armés ont braqué le Casino « La Siesta » du groupe Joa.

(photo F.Bouton)

Dans la série des casinos braqués en France, je demande cette fois... Antibes ! Dimanche 25 mars au petit matin, juste après le départ des derniers clients, trois hommes cagoulés, gantés et munis d’armes de poing ont braqué le Casino « La Siesta » du groupe Joa.

Si aucun blessé par balle n’est à déplorer, l’un des six employés présents sur les lieux a été blessé d’un coup de crosse sur la nuque parce qu’il « n’a pas obtempéré assez rapidement » à l’ordre de se coucher par terre.
Choqués, les employés ont été pris en charge par une cellule de soutien psychologique.
Les malfaiteurs avaient bien minuté leur coup : ils ont pénétré dans le casino moins de 15 minutes après la fermeture au public alors que seuls six employés se trouvaient encore à l’intérieur, en vue de sa réouverture quelques heures plus tard.

Un butin entre 10 000 et 80 000 euros

Les employés menacés par des armes de poing et une bombe lacrymogène, n’ont pu qu’obéir et se coucher par terre. Les braqueurs ont ensuite exigé du responsable du casino qu’il ouvre le coffre. Celui-ci contenait « quelques milliers d’euros » selon la direction de l’établissement.
Après avoir fait main basse sur les recettes des machines à sous - qui étaient en cours de comptage - les malfaiteurs sont repartis dans un 4x4 conduit par un quatrième homme, qui les attendait juste devant le casino. Le tout n’aura pas duré plus de cinq minutes...

Arrivée sur les lieux vers 7h45, l’équipe de la police nationale d'Antibes a procédé aux premières investigations. Le directeur, Zaria Sorovic, soulagé qu’aucun blessé grave ne soit à déplorer, leur a immédiatement remis de nombreux enregistrements vidéo.

Le montant du butin n’a pas encore été définitivement établi, mais les chiffres oscilleraient entre 10 000 et 80 000 euros. Si c'est pour l'instant le jackpot pour les voleurs, c’est désormais à la brigade de répression du banditisme de l'antenne PJ de Nice d’entrer dans la partie...
Mise à jour 19h : La Police Judiciaire de Nice a finalement avancé un chiffre de 120 000 euros.

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !