Le Casino de Grasse restera ouvert

| Par :

Cette décision repose sur une base solide, puisque le tribunal considère que le gestionnaire actuel offre « des possibilités sérieuses de poursuivre l'activité, de maintenir l'emploi et d'épurer le passif. »

Le Groupe Boucau, qui a racheté pour 220 000 €  les parts du Groupe Partouche, a désormais dix ans pour redresser la barre et rembourser des dettes conséquentes. C'est une excellente pour tous les salariés du casino, car aucun licenciement n'est à envisager pour l'instant. De même, la délégation de service public (DSP) au profit de la SA du Casino de Grasse a été renouvelée.

Pour pouvoir mettre en place une politique d'investissements ambitieuse destinée à remettre le casino sur les rails, une augmentation du capital a été votée jusqu'à un plafond de 300 000 euros. Le Casino de Grasse va peut-être ainsi finir par se relever du choc financier causé par la crise économique, mais aussi par l'interdiction de fumer dans les lieux publics et par l'ouverture du marché des jeux d'argent en ligne.

Tous les casinos de la Côte d'Azur ont d'ailleurs été affectés par ces problèmes, et celui de Beaulieu s'est même retrouvé en état de liquidation judiciaire (son déficit atteignait près de 9 millions d'euros).  A l'instar de celui de Grasse, le casino de Menton a lui aussi réussi à se maintenir à flots en créant une terrasse à ciel ouvert destinée aux fumeurs : cette solution efficace lui a coûté la modique somme de 700 000 euros...

Autres News Casino

Flux RSS Actualités

Guide Rapide

Ecogra Certificate