Casino JOA Lac du Der

Casino JOA Lac du Der

Un projet de plus de 10ans qui était jusque peu encore dans les cartons. 14 mois de travaux pour enfin voir le mois dernier l’inauguration d'un tout nouvel établissement de jeu et de divertissement dans la Marne.

Inauguration du Casino JOA du Lac du Der

Présentation du Groupe JOA

Pourquoi le Lac Du Der?

Entre audace et risque

Les caractéristiques du casino en lui même

Le but

Disposition et aménagement de l'espace de jeux

Montant de la facture

 

Inauguration du Casino JOA du Lac du Der, apres...14mois de travaux et 10 annees passees dans les cartons en tant que projet

Cela faisait plus de 10 ans que le projet était en gestation ! Et ça y est enfin : après 14 mois de travaux : mardi dernier, le 2 décembre 2014 à 10 heures, le casino JOA du lac du Der, à Giffaumont-Champaubert dans la Marne (51) a ouvert ses portes au public. Un établissement de jeux qui se veut résolument en rupture avec les autres casinos et qui, d’après son directeur Philippe Bois, « a l’ambition de changer le regard que les gens peuvent avoir sur les casinos. » Une petite visite guidée, ça vous tente ?

Ce tout nouveau casino, le 199ème à ouvrir ses portes en France, appartient au groupe JOA. Ce dernier avait déjà ouvert un casino à Montrond-les-Bains dans la Loire (42) en novembre 2012 et prévoit aussi d’ouvrir un nouveau casino à La Seyne-sur-Mer dans le Var (83) début 2016.

 

 

Présentation du Groupe JOA

Si vous n’êtes pas particulièrement joueur et que vous avez entendu parler de JOA dernièrement, c’est normal ! Avec 21 casinos en France, le Groupe JOA est le 3ème opérateur de casinos de l’Hexagone (derrière Partouche et Barrière). Il possède aussi un site de jeux en ligne proposant des paris sportifs, des paris hippiques et du poker en ligne. Enfin le groupe JOA a fait la une de la presse spécialisée mi-novembre, du fait de son changement de mains. Exit Bridgepoint et Loto Quebec, suite à la remise à plat de sa structure financière, le groupe est désormais contrôlé par Alchemy et Davidson Kempner, deux sociétés de capital-investissement, respectivement anglaise et américaine.

 

Le groupe JOA complète ainsi son offre de casinos dans le Grand Est et le casino de Giffaumont vient s’ajouter à ceux de Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône (71), de Santenay en Côte d'Or (21) et de Gérardmer dans les Vosges (88).

Et le site n’a pas été choisi au hasard.

 

Pourquoi le Lac Du Der?

Savez-vous que le lac du Der est le plus grand lac artificiel d’Europe ?

Que le nombre de touristes qui viennent dans cette station nautique dépasse le million par an ?

Que la commune, avec ses 260 habitants, est désormais la plus petite commune de France à posséder un casino ?

Que le casino, avec ses 55 salariés est devenu le plus gros employeur de la station ?

Que plus de 1500 candidatures ont été envoyées pour cette cinquantaine d’emplois créés ?

Entre audace et risque

Pari risqué, diront certains, compte tenu de la conjoncture économique morose et des chiffres d’affaires des casinos en baisse. Projet audacieux, soutiennent d’autres, car il va permettre « la poursuite de la dynamisation de la station nautique et du lac dans son ensemble, la diversification des activités touristiques et la création de nouvelles animations à destination de tous les publics, notamment en soirée… »

 

"[...]changer le regard que les gens peuvent avoir sur les casinos."

 

Les caractéristiques du casino en lui même

Le batiment:
Commençons par le bâtiment : de l’extérieur et malgré ses 2100 m² sur deux niveaux, il se veut sobre par son revêtement en clins de bois, mais néanmoins en rupture avec les casinos traditionnels. En effet, celui-ci est équipé d’immenses baies vitrées de plus de 300 m² qui laissent pénétrer la lumière naturelle… En forme d’ailes déployées, dont une aile sur piliers, il offre des vues à 360º sur le lac, le clocher de Giffaumont et le bocage champenois. Et comme c’est la tendance actuellement, notamment dans le groupe JOA, le nouveau casino est un bâtiment labellisé « développement durable », équipé de pompes à chaleur et recouvert d’un toit végétalisé, qui s’intègre parfaitement dans l’environnement.

A l’intérieur:
La sobriété est également de mise et en plus vous y croiserez Robert de Niro et Sean Connery, mais uniquement en poster sur les murs (quel dommage !) lorsqu’ils incarnaient des personnages du monde des casinos. Vous retrouverez aussi, placardées aux murs en lettres argentées, les expressions consacrées des jeux d’argent et les plus symboliques, comme « Rien ne va plus »,  « Quitte ou double » ou encore « Faites vos jeux… »

L’espace de jeux:
Situé à l’étage, à proximité d’un bar lounge éclairé par des lustres vénitiens et face au restaurant à l’ambiance sobre et chic, déclinée en gris, fuchsia et rouge. C’est un jeune chef de 34 ans (Christophe Désirée) qui est chargé de la cuisine. Celle-ci peut se décrire comme une « cuisine de bistrot raffinée où tout est fait maison, avec beaucoup de produits locaux », à des prix abordables (comptez 25 € pour un menu complet, des brunchs à 15 € et même des after-work à 10 €).

L’étage accueille également un espace hors-jeu modulable de 500 m², consacré aux séminaires, spectacles, concerts, dîners et animations culturelles. Quant au rez-de-chaussée, il est occupé par les cuisines du restaurant ainsi que par tous les services administratifs du casino.

 

Le but

L’objectif de cet aménagement, est d’offrir un espace ludique et de loisirs pour les familles au complet, et ce, pour « rendre le casino accessible à tout le monde » d’après les dirigeants. Par « tout le monde », il faut évidemment comprendre les visiteurs majeurs, quel que soit leur budget ! Et de tabler sur plus de 400 visiteurs par jour…

 

Disposition et aménagement de l'espace de jeux

Pour l’instant, l’espace de jeux compte 75 machines à sous, dont certaines sont des exclusivités européennes, a révélé Laurent Lassiaz le président du directoire du Groupe Joa. Les joueurs pourront parier avec des mises à partir de un centime, et les couples joueurs pourront découvrir ce bandit manchot XXL, qui permet de jouer à deux ! Les amateurs pourront également s’essayer aux Magic Casinos Jackpots ou s’asseoir autour des tables de black-jack et de roulette anglaise. Des évolutions sont prévues dès le début de l’année 2015 et d’ici 2019, ce seront 50 machines à sous supplémentaires qui viendront grossir les rangs des machines actuelles.

 

Montant de la facture

Et à combien se monte l’investissement ? Force est de constater que le groupe JOA n’a pas lésiné sur les moyens puisqu’il a consacré 7,5 millions d’euros à ce tout nouvel établissement. Certes les sommes engagées sont conséquentes, mais JOA prévoit un chiffre d’affaires annuel de 5 M€ dès 2015 et en augmentation les années suivantes. Quant au Syndicat du Der et à la commune de Giffaumont, ils sont à priori eux aussi assurés d’avoir de belles rentrées financières, grâce à la taxe sur les jeux d’argent (autour de 300 000 € au moins par an pour le syndicat et 15 000 € pour la commune) et grâce au loyer du terrain sur lequel le casino a été construit (environ 40 000 € annuels).

Ces retours sur investissements sont d’ores et déjà prévus d’être réinvestis dans les futurs développements : il se murmure qu’un centre aquatique de remise en forme, un hôtel et même un golf pourraient voir le jour ! De quoi en effet dynamiser la région et donner un sacré coup de pouce à un bassin d’emploi un peu désavantagé… Il ne manque plus que les amateurs de jeux d’argent !

Et si vraiment le casino n’est pas (encore) votre truc, vous pourrez toujours en profiter pour admirer les plus de 200 000 grues cendrées (206 582 très exactement en 2014) qui font étape au lac du Der au cours de leur migration annuelle et qui y hivernent, c’est la bonne période pour les observer et se ressourcer au calme !

Lac du Der

credit photo Guillaume Perret © Guillaume Perret

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !