La petite histoire des Casinos et de la Mafia

La petite histoire des Casinos et de la Mafia

Le FBI a récemment arrêté 34 personnes soupçonnées de faire partie d'un cercle de poker et de paris sportifs clandestin auquel auraient notamment participé des stars comme Leonardo Di Caprio, Alex Rodriguez ou Tobey Maguire. Cette affaire a bien sûr été très médiatisée.

Le FBI a récemment arrêté 34 personnes soupçonnées de faire partie d'un cercle de poker et de paris sportifs clandestin auquel auraient notamment participé des stars comme Leonardo Di Caprio, Alex Rodriguez ou Tobey Maguire. Cette affaire a bien sûr été très médiatisée.

Ajoutez-y une connexion avec la mafia russe, et vous obtiendrez un gros titre savoureux.

Mais la vérité, c'est que la Cosa Nostra (ou la Mafia:o si vous préférez), est liée au jeu, aux casino et à Vegas depuis... des siècles.

Las Vegas s'est quasiment bâtie sur la mafia, de l'argent prêté pour la construction des casinos aux gros bras qui se sont assurés que l'argent continuait à rentrer.

Et si les liens passés entre Las Vegas et la mafia sont bien connus, les rumeurs de liens avec les triades (équivalents chinois de la mafia) reviennent aujourd'hui régulièrement à propos des casinos de Macao.

Ces triades sont actuellement en train de se disputer les droits aux sommes énormes générées par les casinos de Macao.

Mais c'est bien à Vegas que s'est construite la véritable histoire de la mafia et des casinos, avec les dizaines de grands noms de la mafia (et mêmes quelques célébrités comme Frank Sinatra) qui ont permis à Vegas de devenir la capitale mondiale du jeu.


Le coup de main de la Prohibition

Si la Mafia américaine existait déjà au 19ème siècle, c'est au tout début du 20ème siècle qu'elle a réellement pris du galon, en partie grâce à la Prohibition.

La Mafia générait son propre argent en distillant et en vendant de l'alcool illégal pendant la Prohibition. L'argent ainsi gagné leur a permis d'élargir leur influence à d'autres domaines.

Quels domaines ? La prostitution, les prêts, la drogue, les paris sportifs, etc.

Des piliers de la mafia comme Mayer Lansky ou Bugsy Siegel se sont lancés dans le casino dans les années 30 et 40.

Ils avaient même commencé à ouvrir des casinos à Cuba, du moins jusqu'à la révolution et la prise de pouvoir de Castro qui a alors interdit tout investissement américain.

C'est alors que leur attention s'est tournée vers Las Vegas, où ils avaient à nouveau la possibilité de tenter leur chance, légalement, avec les casinos.


Siegel assassiné, Lansky prend la relève

Siegel avait réussi à convaincre d'autres mafieux d'investir avec lui dans le Flamingo à Vegas, mais il n'a jamais pu récolté les fruits de son labeur.

D'après les rumeurs, il a perdu tellement d'argent dans ce projet qu'un contrat aurait été placé sur sa tête, conduisant à son assassinat à Beverly Hills en 1947.

Lansky, accompagné d'autres associés, a alors pris la relève, réalisant rapidement de gros profits. Ce succès n'a pas tardé à attirer d'autres mafieux vers la nouvelle Mecque du jeu.

Le pouvoir est alors passé des familles new-yorkaises qui avaient été les premières à s'installer à Vegas aux mafieux du Midwest (principalement de Chicago), qui allaient jouer un rôle prépondérant dans le développement du Vegas des années 50 et 60, alors que la mafia avait la mainmise sur la ville.


Le paradis du blanchiment

En plus des possibles profits, les casinos représentaient aussi l'endroit parfait pour blanchir l'argent généré par leurs autres activités illégales.

Les liens entre la mafia, les syndicats et les entreprise du bâtiment ont permis aux mafieux de tirer profit de tous les aspects de l'industrie du casino à Vegas, de l'argent reçu en échange de protection aux divers "prélèvements".

A l'époque, parmi les casinos où était impliquée la mafia, on comptait notamment le Flamingo, l'Aladdin, le Circus Circus, le Desert Inn, le Dunes, le Riveria, le Sands et le Tropicana.

A la fin des années 70, quasiment tous les casinos de Las Vegas étaient liés, d'une manière ou d'un autre, à la mafia. C'est à cette époque-là que la police a décidé de prendre les choses en main.


Vegas méconnaissable aujourd'hui

Les mafieux des années 40 et 50 auraient bien du mal à reconnaître Vegas de nos jours.

Aujourd'hui, ce sont de grosses entreprises qui possèdent la grande majorité des casinos et qui se préoccupent plus de la satisfaction des grands investisseurs, bien loin de l'atmosphère qui régnait à l'époque.

Le meilleur moyen de retrouver cette ambiance ? ... Payer 53$ pour une visite au musée de la mafia à Vegas.

 

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !