Comment réussir son entretien dans un casino ?

Comment réussir son entretien dans un casino ?

Vous avez réussi à passer l'étape du CV et de la lettre de motivation et devez vous rendre à un entretien d'embauche pour un poste dans un casino ? Au-delà de vos compétences techniques en fonction du poste requis (maîtrise de l'anglais, ...), voici 3 conseils à suivre si vous ne voulez pas rater ce moment décisif pour votre carrière.

 


1) Valorisez votre connaissance du secteur... mais pas trop

Inutile d'en faire des tonnes sur vos talents de joueur de blackjack ou d'étaler votre savoir en matière de taux de redistribution des machines à sous. Cela peut même vous desservir : votre futur employeur est à la recherche d'un collaborateur au professionnalisme exemplaire, pas d'un joueur accro aux jeux d'argent. De toute façon, quand vous travaillez dans un casino, vous n'avez plus le droit de jouer...

N'oubliez pas non plus que vous devrez ensuite passer un autre entretien avec le correspondant courses et jeux du Ministère de l'Intérieur : le casinotier ne prendra pas le risque de lui soumettre une candidature qui risquerait d'être refusée.

A mettre en avant : un peu de culture générale sur le secteur des jeux d'argent que vous rattacherez habilement à l'univers du divertissement. Et de là inclure quelques points forts liés à votre CV : goût du service, du travail bien fait, de la relation clients... que vous aurez pu mettre en avant lors de précédentes expériences professionnelles (même des jobs d'été).


2) Montrez que vous êtes en adéquation avec les valeurs d'un casino

Sauf si vous postulez pour un job d'été, vous pouvez être sûr(e) que la personne en charge du recrutement va s'attacher à trouver un profil qui puisse correspondre avec les valeurs de l'établissement.

Cette notion, un peu abstraite, est pourtant essentielle. Les casinotiers signent essentiellement des CDI, et les perspectives de carrière sont réelles. Ils recherchent donc des salariés loyaux, à qui ils peuvent faire confiance, et qui sauront s'intégrer facilement avec les équipes existantes.

A mettre en avant : vos responsabilités dans vos précédents jobs ou même dans des activités personnelles (associations caritatives ou de quartier, clubs sportifs...). Vous vous démarquerez en montrant vos capacités relationnelles et votre fiabilité. 

Si vous avez démissionné ou si vous avez été licencié d'un précédent travail, préparez avec soin une explication qui vous permettra de répondre au recruteur sur ces points sans basculer dans la médisance ou le dénigrement sur votre ex-employeur.


3) Jouez la carte de la disponibilité

C'est « LA » question à laquelle vous n'échapperez pas. Travailler dans un casino suppose de revoir complètement votre façon de vivre puisque vous allez devoir être disponible la nuit. Et les casinotiers ne sont pas dupes : ce rythme de vie ne convient pas à tout le monde (surtout si vous avez déjà fondé une famille).

Si ce point n'est pas abordé frontalement par le recruteur pendant l'entretien, n'hésitez pas à le faire. Vous devez montrer que vous ne vous engagez pas à la légère.

A mettre en avant : les horaires décalés de votre conjoint, votre goût pour le travail de nuit (dans l'idéal attesté par des faits comme des jobs dans des bars ou des restaurants, l'animation de soirées, ...).


A lire aussi : Emploi dans les casinos : les idées reçues

- Offres d'emploi dans les casinos Barrière
- Offres d'emploi dans les casinos Joa
- Offres d'emploi dans les casinos Partouche

 

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !