Japon : le futur nouveau Vegas ?

Est-ce qu'un marché de 10 milliards de dollars pourrait faire du Japon le nouveau Vegas ? Shinzo Abe, le Premier Ministre japonais, ouvre la porte à la légalisation des casinos : « Nous voulons que cela se fasse cette année. »

Est-ce qu'un marché de 10 milliards de dollars pourrait faire du Japon le nouveau Vegas ? Shinzo Abe, le Premier Ministre japonais, ouvre la porte à la légalisation des casinos : « Nous voulons que cela se fasse cette année. »

Au Japon, la lutte contre la crise économique passe par les casino, et cette légalisation pourrait faire du Japon la deuxième plus grosse puissance économique dans le monde du jeu, après Macao.

D'après Shinzo Abe, le Premier Ministre élu en décembre dernier, le gouvernement japonais (Libéral Démocratique) pourrait d'ici quelques semaines proposer au Parlement une série d'amendements qui permettraient la création d'un marché du jeu légal dans le pays.

Le gouvernement a été conforté dans sa décision par le résultat d'une enquête du CLSA Asia-Pacific, le plus grand groupe financier spécialisé, qui estime que les revenus générés par le jeu pourraient s'élever à 10 milliards de dollars. Par ailleurs, un lobby bipartite réclame depuis plus de 10 ans la légalisation. Le nouveau gouvernement japonais a annoncé un ensemble de réformes que le public a déjà surnommé « Abe-nomiques ».

Après avoir soutenu sa proposition en mars devant la Chambre des Représentants en expliquant que cela générerait « assez de profits » au niveau national, le Premier Ministre a également annoncé qu'en plus de lever l'interdiction en vigueur depuis 2001, il proposera également une loi en septembre qui autoriserait les casinos au Japon dès décembre 2013.

Le tourisme au secours de la croissance

A l'image de Singapour en 2013, le Japon envisage, suite à la légalisation, d'ouvrir des "zones" spécifiques dans le pays qui permettront de créer une nouvelle offre touristique.

D'après Takeshi Iwaya, directeur-adjoint du lobby mentionné ci-dessus, le développement de ces nouveaux pôles pourrait être la clé pour relancer la croissance. On y trouverait des complexes énormes qui permettraient d'attirer à la fois de nouveaux investisseurs et une nouvelle forme de tourisme, encore inédit au Japon.

En plus de satisfaire une demande locale, ce mélange de tourisme, de divertissement et de jeu pourrait permettre d'attirer une partie des joueurs chinois de Pékin et de Shanghai qui envahissent les casinos de Macao.

Le jeu au pays du Pachinko

Avec plus de 1300 salles de jeu dans tout le pays, 300 000 employés et une armée de près de 30 millions de joueurs, le Pachinko est le roi du jeu au Japon.

A mi chemin entre un flipper et une machine à sous, le Pachinko est un jeu traditionnel qui a traversé les âges et est devenu un pilier de la culture japonaise. Il rapporte annuellement presque 200 milliards de dollars (soit bien plus que Toyota, pour vous donner un ordre d'idée).

Au Pachinko, les joueurs achètent un lot de billes en acier qu'ils insèrent en haut de la machine en espérant qu'au moins l'une d'elles tombera dans l'un des emplacements « multiplicateurs » qui permettent de gagner de nouvelles billes.

Pour l'instant, la seule forme légale de Pachinko permet aux joueurs d'empocher leurs gains sous forme de prix. Cependant, beaucoup de salles de jeux ont d'ores et déjà commencé à payer les joueurs en Yen, comme si la nouvelle loi avait déjà été adoptée et était en vigueur.

L'importance du Pachinko et la perspective de l'ouverture d'un nouveau marché ont déjà poussé des géants du jeu comme le Las Vegas Sands (leader sur le marché à Vegas et à Macao) et le Genting Group à déclarer leur intention d'investir au Japon pour se garantir une part du gâteau.

 

Rate This :

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !