Jouer au Casino à Goa

Jouer au Casino à Goa

Goa. Ce simple nom évoque en nous tout une myriade de sentiments.

Ancienne Mecque des hippies des années 60 et 70, puis lieu de pèlerinage des amateurs de musique électronique dans les années 80 et 90 et aujourd’hui destination de rêve pour les amateurs de luxe et d’exotisme. Et de tout temps un havre de paix situé dans un cadre paradisiaque.

L’état de Goa connait aujourd’hui un véritable boom touristique : des centaines de milliers de vacanciers viennent chaque année découvrir cette région superbe et accueillante. Goa combine en effet de nombreux atouts uniques : d’immenses plages de sable fin, une vie nocturne trépidante, un patrimoine culturel fascinant due à son héritage portugais ou encore une offre hôtelière bon marché et de qualité.

A ceci s’ajoute une mentalité très libérale qui tranche avec une Inde encore très conservatrice : Goa est aujourd’hui la seule province indienne où les jeux d’argent sont autorisés.  C’est ainsi que s’est développé récemment un tourisme des jeux de casino. Vous le savez certainement, les pôles d’attraction du monde du casino, autrefois situés à Las Vegas ou Atlantic City se déplacent progressivement vers le continent asiatique. Ainsi, à l’ombre de Macao ou Singapour, Goa commence à se tailler une part de marché dans ce tourisme d’un genre particulier.

Si vous souhaitez combiner à la fois détente et jeux de casino dans l’état de Goa, CasinoTop10 France vous propose un guide complet sur le casino à Goa, à lire absolument avant de faire vos valises !

 

1. Goa, qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à une idée reçue, Goa n’est ni un village ni une île, mais est en réalité l’un des 28 états de l’Inde. D’une superficie de près de 4000 km² (équivalente à celle du département du Tarn-et-Garonne), l’état de Goa est situé sur la côte ouest du pays, entre Tropique du Cancer et Equateur, et à 600 kilomètres au sud de Mumbai. Malgré sa petite taille, Goa possède une importante population d’environ 1,3 millions d’habitants, dont 60 000 dans la capitale de l’Etat, Panaji (souvent appelée Panjim).


Histoire de Goa

Les visiteurs occidentaux à Goa sont souvent frappés par une étrange sensation de familiarité avec cette région. Ceci n’est pas une surprise puisque Goa fut pendant 450 ans une fructueuse colonie portugaise ! De la religion catholique omniprésente à la langue konkani aux accents portugais, en passant par un style architectural tout à fait européen, Goa se révèle en quelque sorte comme une petite Europe dans le sous-continent indien.

Découverte par Vasco de Gama en 1498, Goa est passé sous contrôle portugais en 1510. Cette colonie devint rapidement l’un des comptoirs les plus importants d’Asie, signe de l’opulence de l’empire portugais aux quinzième et seizième siècles, avant de lentement décliner. Après 450 années de présence portugaise, Goa fut annexée par l’Inde le 19 décembre 1961.


Que voir et faire à Goa ?

L’attraction principale de Goa reste le farniente ! Plages idylliques, palmiers, mer d’Arabie à 28° et Kingfisher (la bière locale) constituent le programme quotidien d’une majorité de touristes. Parmi les plages les plus connues et appréciées, celles d’Anjuna et de Vagator (fiefs des raveurs du monde entier), de Colva (plus animée et attirant une foule essentiellement locale), de Palolem (très calme et retirée) ou encore de Baga et Calangute (pour la vie nocturne). Il ne tient qu’à vous de trouver LA plage de Goa qui vous convient !

Cependant, les amateurs d’histoire et de culture en auront aussi pour leur argent grâce à deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : la basilique du Bon Jésus et les couvents du vieux Goa.

De plus, les voyageurs plus intrépides pourront eux explorer l’intérieur du pays, beaucoup plus sauvage et désertique : forêts vierges, cascades et rizières luxuriantes seront au menu des randonnées.

Enfin, aujourd’hui, l’une des attractions majeures de Goa reste... le jeu de casino !

 

2. Jouer au casino à Goa

 

Présentation

Si Goa est une destination très séduisante pour les amateurs de jeux de casino qui souhaitent également profiter de tous les autres atouts naturels de cet état, ne vous attendez cependant pas à l’extravagance de Las Vegas ou de Macao. Ce n’est pas ici en Inde que vous trouverez les hôtels-casinos démesurés et les immenses avenues scintillantes de néons. Les casinos de Goa sont plus modestes, moins arrogants et en quelque sort plus authentiques et ce d’autant plus qu’ils sont disséminés à différents endroits de la région.

Informations pratiques

1. Le « dress-code » des casinos de Goa est relativement souple : vous n’aurez pas à amener votre costume-cravate pour franchir les portes des établissements de jeux de la région. Une simple tenue « habillée » conviendra (exeunt claquettes et débardeur).

2. A la différence des casinos de Vegas, les établissements de Goa ne sont pas ouverts 24 heures sur 24, la plupart accueillent les joueurs entre midi et les petites heures du matin. Ambiance bon enfant à prévoir.

3. De la même manière, le nombre de variantes de jeu n’égale pas la diversité de l’offre de Las Vegas ou Monte-Carlo. Néanmoins, les variations classiques des principaux jeux de table (roulette, craps, baccara, etc.) sont bien entendu présentes. Les machines à sous sont quant à elles en nombre suffisant pour vous divertir pendant de longues heures.

4. La seule variante de roulette disponible est malheureusement la roulette américaine. Tant pis pour votre espérance de gain !

5. Tout comme à Vegas, en fonction de vos dépenses et de vos mises, vous vous verrez peut-être offert des « casino comps » (buffet ou cocktail principalement). Ceci dit, ce n’est pas à Goa que vous retrouverez le faste visuel, sonore et culinaire des nuits Las Veganes.

 

Les meilleurs casinos de Goa

Voici une sélection des cinq meilleurs établissements de jeu que vous trouverez à Goa. Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive puisque de nombreux hôtels 4 ou 5 étoiles abritent en leur lobby quelques machines à sous et jeux de tables.

 

1/ Chances Casino (Vainguinim Valley Resort)

Adresse : Machado's Cove, Dona Paula (à 2 kilomètres de Panajim)

Jeux : roulette, blackjack, vidéo poker, baccara, 35 machines à sous

Tarifs : 200 roupies (gratuit pour les clients de l’hôtel)

Heures d’ouverture : 11h – 4h

Contact : http://www.chancesgoa.com

Description : Chances Casino est certainement le plus grand établissement de jeu du territoire de Goa. Il accueille de nombreux locaux et touristes dans une ambiance effervescente.

 

2/ Hacienda de Oro (Holiday Inn Resort)

Adresse : Mobor Beach, Cavelossim (au sud de Goa)

Jeux : roulette, jeux de dés, 15 machines à sous

Tarifs : 200 roupies

Heures d’ouverture : 12h – 0h

Contact : http://www.holidayinngoa.com

Description : L’Hacienda de Oro (« Maison en Or » en espagnol) est situé au sud de Goa à environ 20 kilomètres de sa capitale et est adjacent au Las Vegas Casino. Il s’agit d’un casino plus décontracté et de taille plus modeste.

 

3/ Las Vegas (Leela Resort)

Adresse : Mobor Beach, Cavelossim (au sud de Goa)

Jeux : roulette, vidéo poker, derby (paris hippiques), machines à sous

Heures d’ouverture : 24 heures sur 24

Contact : http://www.theleela.com/locations/goa/hotel-information

Description : LeluxueuxLeela Resort est située Mobor Beach à Cavelossim : il comprend 10 plages et jardins privés et est le casino le plus élégant de Goa et d’Inde.

 

4/ Winners Casino (Goa Marriot Resort)

Adresse : Mirama Beach, Panjim

Jeux : roulette, blackjack, baccarat, 15 machines à sous

Heures d’ouverture : 11h – 3h30

Contact : http://www.marriott.com/hotels/hotel-photos/goimc-goa-marriott-resort-and-spa

Description : Le Winners Casino est situé sur Mirama Beach, la plage principale de la capitale, Panjim. Il fait partie des casinos les plus anciens et authentiques de Goa.

 

5/ Goldfinger Casino (Cidade de Goa)

Adresse : Vainguinim Beach, Panjim

Jeux : roulette, blackjack, baccarat, machines à sous

Heures d’ouverture : 24 heures sur 24

Contact : http://www.cidadedegoa.com

Description : Le Goldfinger Casino est un casino plus confidentiel situé lui aussi à Panjim. Son offre de machines à sous reste assez légère mais est compensée par un faible droit d’entrée, s’élevant seulement à 200 roupies (soit l’équivalent de 3 euros).


D’autres établissements de casinos parsèment Goa : parmi eux se trouvent le Goa Nugget Casino (à Varca), le Majestic Hotel (à Porvorim) ou encore le Casino Red (à Uttorda).

 

Le Poker à Goa

Pour d’obscures raisons légales, le poker est formellement interdit sur le territoire de Goa. Oui, vous avez bien lu « territoire ».
Ce détail législatif signifie qu’il est possible de s’adonner au poker non pas sur terre... mais sur les bateaux de croisière ancrés au large de la mer d’Arabie (ou du fleuve Mandovi) où cette législation ne s’applique pas ! Il s’agit ici du parfait exemple du « riverboat gambling » (le jeu en croisière), une tradition étonnante dont l’histoire remonte aux bandits manchots installés sur les rafiots de fortune du Mississipi.

 

1/ Casino Royale

Adresse : Mandovi River, Panjim

Jeux : roulette, blackjack, poker, 30 machines à sous

Heures d’ouverture : 24 heures sur 24

Contact : http://www.casinoroyalegoa.com

Description : Le plus populaire des casinos flottants est sans aucun doute le Casino Royale : fort de ses 70 mètres de long et de ses 14 mètres de large, ce ferry est surnommé le « Vegas de l’Est ». il propose 50 jeux de tables et 30 machines à sous, et accueille également chaque mois les tournois « India Poker Series ».

 

Deux autres établissements accueillent également les amateurs de poker : le MV Caravela Casino et le Mint Casino Goa, tous deux situés à l’embouchure de la rivière Mandovi.

 

3. Goa pratique

 

Transport

Il n’existe malheureusement pas de vol direct pour Goa au départ de la France, contrairement aux anglais et allemands qui profitent de vols charters pendant la saison haute. Il est donc nécessaire d’effectuer une escale en Inde, soit à Delhi, soit à Mumbai  (Bombay). A titre d’exemple, Air France et Jet Airways proposent des vols Paris – Goa pour environ 650 euros aller-retour.

S’il vous tient à cœur de profiter de votre passage en Inde pour visiter Mumbai, vous pouvez emprunter le train ou le bus pour ensuite vous diriger vers Goa. Bien que le train reste le moyen le plus authentique de découvrir l’Inde, le bus est plus pratique et facile d’accès.

Malgré la faible superficie de l’état de Goa, les nombreuses plages et sites d’intérêt peuvent se trouver à plusieurs dizaines de kilomètres. Un réseau de bus dilapidés sillonne fréquemment la région mais pour les vacanciers, le taxi semble une option bien plus agréable et les prix sont souvent modestes (à condition de bien négocier).

Néanmoins, l’option la plus excitante pour les courtes distances est l’éternel rickshaw (aussi appelé tuk-tuk), sorte de tricycle motorisé conduit avec fougue par de jeunes conducteurs parfois un peu trop pressés. Sensations assurées !
Enfin, vous pouvez louer un scooter à la journée ou à la semaine pour sortir des sentiers battus à votre guise.

 

Formalités administratives

Pas question de partir pour Goa les mains dans les poches ! La légendaire bureaucratie indienne n’a jamais réellement facilité la vie des touristes en imposant des règles aussi absconses que sans cesse changeantes.

A l’heure actuelle, un visa est obligatoire avant d’envisager un séjour à Goa. Le visa touriste de 6 mois est le plus courant ; son prix est d’environ 65 euros.
En revanche, il n’est pas possible d’obtenir ce visa à la frontière indienne : ainsi, il vous est nécessaire de passer par une agence telle que VFS Services (www.vfs-in-fr.com). Les délais d’obtention du sésame peuvent parfois prendre plusieurs semaines : il est donc tout à fait conseillé de ne se procurer votre billet d’avion qu’après réception du visa.
Répétons-le : effectuer ces préparatifs bien en avance est la clé d’un séjour à Goa réussi.

 

Quand y aller

Le climat de l’état de Goa est fortement influencé par la mousson qui frappe généralement la côte ouest de l’Inde début juin. Il s’ensuit alors trois mois de pluies ininterrompues et d’humidité étouffante dans un Goa déserté.

La période s’étalant d’octobre à mars est de manière générale la plus indiquée pour visiter Goa avec au programme : ciel bleu, températures soutenables et prix modiques. Il convient cependant d’éviter les fêtes de fin d’année lorsque Goa voit déferler des hordes de touristes venus majoritairement du Royaume-Uni et de Russie. Les prix flambent et les chambres d’hôtels sont prises d’assaut.

 

Santé

Voyager dans un pays dit du tiers-monde n’est jamais sans risque. Cependant, sans encore s’approcher des normes occidentales, les conditions sanitaires à Goa s’avèrent bien meilleures que dans le reste du pays. Les touristes à Goa n’ont donc à craindre de leur séjour que les petits tracas les plus courants : coups de soleil, brûlures ou problèmes intestinaux. La turista affectant 75% des visiteurs en Inde, l’Immodium est indispensable !

Enfin, le risque paludéen est très faible dans cette région et il n’est pas nécessaire de se faire vacciner si vous ne vous éloignez pas des sentiers touristiques. En revanche, un rappel DT-Polio (diphtérie, tétanos, poliomyélite) reste plus que conseillé.

 

Langue

L’anglais étant l’une des 23 langues officielles de l’Inde, vous n’aurez aucun mal à vous faire comprendre si vous maitrisez un tant soit peu la langue de Shakespeare. Cela dit, maîtriser quelques mots de konkani vous fera apprécier des locaux.

Voici pour débuter quelques expressions konkani :

Bonjour : Namaskaru

Merci : Mast thanks

Au Revoir : Yetha

Oui : Haa

Non : Nakka

Parlez-vous anglais ? : Tumi English ulaytat?

 

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !