Les Britanniques assouplissent certaines limitations

Le 'Times Online' a annoncé récemment qu'Andrew Burnham, ministre de la culture du Royaume Uni, a approuvé la résolution visant à atténuer les limitations existantes appliquées aux machines à sous. Selon ces nouvelles directives, les machines à sous dans les clubs, les pubs et chez les bookmakers du pays pourront désormais accepter des mises à hauteur de $1,47 et redistribuer un maximum de $102,88.

 

Le 'Times Online' a annoncé récemment qu'Andrew Burnham, ministre de la culture du Royaume Uni, a approuvé la résolution visant à atténuer les limitations existantes appliquées aux machines à sous. Selon ces nouvelles directives, les machines à sous dans les clubs, les pubs et chez les bookmakers du pays pourront désormais accepter des mises à hauteur de $1,47 et redistribuer un maximum de $102,88.

Ces limitations représentent presque le double des précédentes où les mises pouvaient grimper jusqu'à 74 cents pour une redistribution de $51,47. L'administration s'attend à booster les revenus liés aux taxes de 20%, représentant une augmentation de plus de $40 millions.

Au Royaume-Uni, les machines à sous génèrent actuellement plus de $14 million de recettes pour une redistribution d'environ $12 million. Durant ces deux dernières années, c'est déjà la seconde fois que les législateurs accordent une augmentation concernant les limites imposées.

 

Une décision critiquée

Cependant, comme le reporte le Times Online, des critiques se font déjà entendre. Ces nouvelles limitations encourageraient une dépendance au jeu, qui plus est dans le contexte actuel de récession. Selon Anna Drew, pote parole de l'église méthodiste, lorsque les pertes initiales d'un joueur augmentent, alors la probabilité de parier plus par la suite s'accroît elle aussi.

"Les joueurs courent après leurs pertes sur les machines à sous" affirme Drew. « Ils réinjectent de l'argent pour récupérer les 5, 10 ou 20 pounds qu'ils ont déjà joué ».

"La Grande-Bretagne compte environ un tiers de million de joueurs à problèmes selon GameCare, et nous ne voudrions pas que cela continue de grimper".

Les détracteurs font remarquer que ces nouvelles limites pourraient aussi créer plus d'opportunité de miser pour ces joueurs à problèmes. Ils affirment qu'une augmentation de ces limites pousserait les pubs et les clubs du pays à s'équiper de machines supplémentaires.

A ce jour, en Grande Bretagne,  il y a environ 80 000 machines à sous et 8,1 millions de joueurs réguliers selon les estimations. Un tiers de ces joueurs seraient âgés de 24 ans ou moins, et une majorité d'entre eux serait des hommes selon la Gambling Commission du pays.

Certains groupes religieux ont longtemps accusé le premier ministre Gordon Brown de promouvoir la cupidité dans le pays et voient dans ces nouvelles réglementations un nouvel exemple. Les supporters de Brown, quant à eux, citent l'opposition du premier ministre à l'expansion des Casinos, notamment de par son veto contre le 'Super Casino' de Manchester, comme étant preuve du contraire.

 

Le point de vue du gouvernement

Les partisans de Brown font aussi remarquer que le parlement avait d'abord considéré des augmentations moins importantes mais que toute augmentation de moins de deux fois la précédente limite ne permettait pas d'accroître substantiellement les revenus liées aux taxes.

"C'était une étape nécessaire" avait affirmé Brown, car "l'économie ne bouge pas".

Par ailleurs, un porte parole du département de la culture, des médias et des sports, a maintenu que la 'Gambling Commission" mettrait en application un code de conduite strict pour les exploitants de machines à sous.

« La protection des enfants et des plus vulnérables est au cœur de nos préoccupations et reste notre priorité » a annoncé le porte-parole.

 

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !