Ouverture du marché des jeux

A l’aube de l’ouverture du marché des jeux en ligne dans notre cher pays, nombreux sont les opérateurs intéressés pour bénéficier eux aussi d’une part du gâteau.

 

Comme d’habitude, les grands groupes de communication et les grandes chaines de télévision sont à l’affut et préparent eux aussi leur plan d’attaque. 

Car on parle ici d'un gâteau plutôt appétissant sachant que les estimations tablent sur un marché de plus de 2,2 milliards d'euros en Europe d'ici 2012.

 

En conséquence, il n'y pas que les grands groupes de casino, les opérateurs de jeux en ligne, les bookmakers anglais ou encore le FISC, qui attendent l'ouverture imminente du marché des jeux et paris sur Internet en France. Comme d'habitude, les grands groupes de communication et les grandes chaines de télévision sont à l'affut et préparent eux aussi leur plan d'attaque.

Comme d’habitude, les grands groupes de communication et les grandes chaines de télévision sont à l’affut et préparent eux aussi leur plan d’attaque. 

En effet, selon « La Tribune », les monstres de la communication que sont SFR et Orange seraient déjà en train de négocier avec l'unique operateur actuel du marché : la Française des Jeux. «SFR travaille pour fin 2009 à la mise en place d'un système informatique le reliant à celui de la Française des Jeux (...) Orange discute également avec le monopole d'Etat et pourrait s'ouvrir à d'autres acteurs », indique le quotidien.

Ce sont aussi des entreprises media qui se verraient bien entrer dans la danse, notamment TF1. Sa filiale Eurosport travaillerait actuellement sur un projet visant à faire du groupe un operateur de paris. Ce qui n'est d'ailleurs pas si surprenant quand on sait qu'il y a peu, l'ancien grand gourou de TF1, Patrick Le Lay, lançait SPS Betting, un opérateur de jeux en ligne, basé en Angleterre où le jeu est légal. Il désirerait s'appuyer à la fois sur la force de frappe du groupe Bouygues mais sur l'ensemble des capacités publicitaires du groupe, via ses chaînes de télévision : TF1 et EuroSport principalement.

Selon le magasine économique « L'Expansion », M6 tenterait de s'associer avec l'operateur Bwin et envisagerait sérieusement de prendre une License à son nom. France Télévisions et RTL se sont, eux, associés à la Française des Jeux tandis que RMC s'est adjoint les services d'Unibet.

L'ouverture du marché du jeu en ligne en France ne devrait donc pas se faire sans les grands groupes de communication et les principaux medias, apparemment prêts à s'investir à fond dans ce secteur qui pourrait bien leur permettre d'empocher le jackpot ! 

Rate This :

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !