Playtech se retire du marché belge.

Playtech se retire du marché belge.

La société Playtech a déclaré se retirer du marché Belge pour faute de régulation. La société a fait parvenir un communique à ses affiliés plutôt cette semaine informant de l’arrêt de ses activités en ligne en Belgique.

La société Playtech a déclaré se retirer du marché Belge pour faute de régulation. La société a fait parvenir un communique à ses affiliés plutôt cette semaine informant de l’arrêt de ses activités en ligne en Belgique.

 

Playtech se retire du marché Belge pour faute de licence de jeu

Qu'en est-il des joueurs?

 

Playtech se retire du marché Belge pour faute de licence de jeu

La société Playtech a déclaré se retirer du marché Belge pour faute de régulation. La société a fait parvenir un communique à ses affiliés plutôt cette semaine informant de l’arrêt de ses activités en ligne en Belgique.

William Hill et Coral interactive, des clients se voient durement affecte par cette annonce puisque ces derniers ne peuvent désormais plus accepter de mises ni de dépôt de fonds des utilisateurs, anciens ou nouveau, résidant en Belgique. Cette décision prenant effet mardi dernier.

Le marché étant régulé depuis un peu moins de deux ans, à l'instar de la France et de l'Italie, la Belgique, en matière de répression, va beaucoup plus loin que ses voisins européens. Cette décision, pour des raisons de régulation survient, en conséquence de la politique menée par la Commission des Jeux de Hasard en Belgique et affecterait donc plusieurs opérateurs de jeu en ligne, salle de poker en ligne y compris qui utiliseraient le logiciel de jeu Platech.

Les utilisateurs ont été avises de retirer leurs gains et fonds de sorte à ce que le fournisseur ne compte plus d’utilisateurs résidant en Belgique dans sa base de donnée.

Playtech n’est pas l’unique fournisseur à subir cette restriction, plutôt ce mois-ci, le groupe Betclic Everest, sans licence de jeu en Belgique, s’est vu confisqué de 600.000 euros de mises provenant de transactions en ligne des parieurs Belges. Les autorités Belges fait aussi savoir que les joueurs enregistrés sur des sites illégaux pourraient faire les frais de poursuites judiciaires. Les joueurs belges qui se laisseraient tenter par les offres alléchantes de sites illégaux risquent donc une forte d'amende ! En Octobre dernier, un jouer en a fait les frais après avoir joué dans un bar ne détenant pas de licence. Ce dernier risque une forte amende à hauteur de 150 000 euros et risque éventuellement d’être emprisonné.

Qu'en est-il des joueurs?

Pour le moment les joueurs belges ne sont plus autorisés à jouer aux tables de poker Playtech ou à tout autre jeu de casino, jeux de tables ou jeux de cartes provenant de ce fournisseur. Cependant ces derniers peuvent toujours accéder à leur compte pour retirer les fonds restants.

Pour qu’un opérateur détienne une licence de jeu suivant les spécifications de la commission, ce dernier se doit de réaliser un partenariat avec un casino terrestre implanté sur le territoire Belge. Autant dire que les places sont limitées.

Les joueurs belges qui se laisseraient tenter par les offres alléchantes de sites illégaux risquent donc une forte d'amende !

"France et Belgique, deux marchés différents"

Pour « traquer » les joueurs belges récalcitrants, le gouvernement a également créé une liste noire comprenant tous les sites formellement interdits. En revanche, les gamers ont parfaitement le droit de continuer à fréquenter les rooms internationales qui ne sont pas blacklistées. C'est un sacré avantage par rapport aux joueurs français ! Cette dérogation s'explique notamment par la taille relativement réduite du marché belge : il y a seulement un peu plus de 11 millions d'habitants en Belgique, donc la fréquentation des salles n'est pas extensible à l'infini.

Les fournisseurs d'accès internet et les forces de l'ordre belges sont pleinement associés à cette opération visant à renforcer la sécurité des transactions et à contrôler le secteur du jeu online. Les FAI ont notamment l'obligation d'agir immédiatement pour bloquer les sites de la liste noire sur simple demande de la Commission des Jeux de Hasard.

Actuellement 80 operateurs sont listes comme étant illégaux en Belgique, c’est-à-dire ne détenant pas de licence autorisant à offrir leur service de divertissement en ligne.

CasinoTop10 France est le guide de référence absolu pour les joueurs de casino en ligne. Visitez notre site régulièrement pour y découvrir nos dernières mises à jour et consulter nos évaluations objectives des différents casinos !